Fairy Tail RPG

Forum free rpg basé sur le manga Fairy Tail
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 chasse au monstre caribou ou a la louve?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liliel Rain
avatar
Messages : 12
Points Magiques : 18
Date d'inscription : 16/04/2017
Age : 26
MessageSujet: chasse au monstre caribou ou a la louve?   Ven 28 Avr - 3:17

Quelque part dans la foret près d’un village a plusieurs jours de marche de d’Hargeon.

Le soleil commencé à peine à se lever réveillant les oiseaux chantant a l’apparition du jour leur petite musique habituelle signe de la bonne humeur de ces petits volatiles ainsi que de la vie présente dans les environs, le petit bruit d’un court d’eau au loin, l’odeur de terre fraîchement remué par les vers de terre et autre petite créature nocturne se nourrissant de la vie caché sous la surface, l’humidité de la nuit donnant une odeur si particulière au parfum de ces bois délicats et luxuriant.

La nature se réveillant doucement, donnant une impression de respiration un vent léger se fraya un chemin entre les arbres apportant l’humidité nocturne tout en déposant la rosée matinale sur les plantes. L’astre solaire pointa son nez à l’horizon chauffant de ces rayons la tête des grands arbres humide, ces mêmes rayons qui vinrent frapper la paroi rocheuse d’une falaise réchauffant la pierre et diffusant une odeur de terre chaude à l’intérieur de la grotte a la base de la paroi.

Le rayon de soleil fini par entrer dans la grotte dévoilant de sa langue lumineuse toutes les petites particules volantes et invisibles à l’œil nu dans une myriade de petits point lumineux. Le rayon fini par toucher un amas de feuilles séchées, herbe épaisse et autre branchage posé sur un tapis de mousse épaisse qui, quand le rayon de soleil parvint à le toucher se mit a bouger légèrement signe d’une présence vivante dessous.

Le cuir abîmé d’un manteau apparut a travers les feuilles et les herbes, de couleur marron sombre et couvert de tache de moisissure par endroit donnant un aspect un peu….. Étrange comme une peau de monstre. Un éternuement secoua le tout et une petite main pourvue d’un fer d’esclave se fraya un chemin pour relevé le bord du manteau afin d’y faire entrer un peu d’air frais.

Un petit soupir, le bruit d’un bâillement mêlé a un couinement animal et la montagne de tissus se mit a bouger, relevé suffisamment pour laisser une petite paire d’oreilles blanches cendrées en sortir suivie de prés par une tête couverte de cheveux de même couleur, totalement en bataille et le reste du corps de la jeune fille sorti de l’amalgame servant de couverture pour la nuit, la louve se leva pour s’étirer au soleil, remuant une queue animale lui arrivant au niveau des mollets.

Liliel était petite, environs 1 mètre 60 de haut, oreilles comptées bien sûr, de beaux yeux d’ambre, un nez fin avec une petite bouche, un corps svelte et endurant pourvut d’une bonne poitrine, un petit cul ferme.
Alors qu’elle s’étirer encore les bras vers le haut cette fois entrechoquant ces fers aux poignets qui étaient si serrés depuis tant d’années que leur frottement lui en avait déchiré la peau la gardant très facilement a vif et légèrement infecté même chose pour ces chevilles et son cou.

La sensation de brûlure constante était si désagréable, Liliel posa la main sur son front brûlant et constata que son mal de crâne n’était pas causé par la forte luminosité, mais bien à cause de quelque chose d’autre, la jeune louve se gratta la tête en se dirigeant vers un rocher ou était posé une grosse feuille d’arbre qui en son centre gardé comme un trésor pour certain, un maigre tas de charcuterie divers appelant a calmé le grognement de son ventre.

Elle y prit un morceau de viande qu’elle mâcha lentement laissant le sang dégouliné le long de ces mains et venir tacher sa simple tenue déchirée en toile de Jute.

Mâchant sa viande la louve tenta de se réveiller totalement et chercha dans ces souvenirs pourquoi elle était si mal sans réussir a trouver, pas mal physiquement non plus comme si un gros poids lui écraser le cœur, son regard se tourna à l'entrer de sa grotte silencieuse et calme, c’était une belle journée pour la louve, belle, calme, silencieuse……. Quelque chose manqué oui, sa grotte n’était pas aussi silencieuse en temps normal, des larmes se mirent à couler comprenant enfin oui…. Sa meute n’était plus depuis des semaines..

Ils avaient été chasser de leur territoire par un monstre qui avait tué bon nombre des membres de sa famille à quatre pattes, un vrai carnage en quelque minute, tous…. Ils avaient tous combattu pour protéger les leur, mais le monstre avait était trop fort pour leurs crocs et les quelque survivant moururent de leur blessure, elle était à nouveau seule son lien de famille brisée….. Seule.

Remontant ses jambes contre sa poitrine en les serrant fort Liliel laissa ces larmes coulées en silence, ils avaient tous vaillamment combattu, sauf….Sauf elle qui une fois la dernière debout avait fui sur les ordres de son dominant son dernier ordre, elle sentez encore le poisseux de son sang collant à son doux pelage alors qu'elle le trainer pour l'éloigner du monstre en espérant que celaa aille mieux et qu'il se relève après quelques coups de museau, il était fort, très fort, mais il ne s'était jamais relevé tout comme le reste de sa meute, fauché par le monstre aux griffes mortel et a la peau si épaisse sans parler de ces attaques appelant la foudre sur son corps pour exploser tout autour.

Elle avait alors fui abandonnant leur territoire, leur grotte sécuriser, leur terrain de chasse, tout ce qu’elle connaissait de cet endroit et après des jours de marche la louve finie par revenir a leur première grotte, la même où elle avait ouvert les yeux entourés de sa nouvelle famille bien des mois avant.
La louve se laissa allé et poussa un hurlement de tristesses qui résonna dans la grotte espérant que le poids sur son cœur allé disparaitre, mais non.
Un petit louveteau sorti de sous le manteau encore chaud et se mit à courir vers elle en remuant sa petite queue, il vient se frotter à sa cuisse en la reniflant, le louveteau avait senti sa maladie et ces blessures son odeur était désagréable émanant de chaque plaie ou infection purulente. Posant son derrière au sol, il observa sa grande sœur inquiet pour elle, les oreilles sur le côté ce qui lui valut de récolter une caresse tendre sous la mâchoire, non, il lui resté encore son petit frère a elle.

Il ne devait pas s’inquiéter, car elle était là pour le protéger et prendre soin de lui, oui voilà tout lui revenait clairement en tête a présent, non elle aussi avait combattue avec acharnement et sa magie avait marché lui évitant la foudre du monstre, elle avait même réussi a le blessé avec sa lance brisé a l’œil et a la mâchoire, Liliel lui avait cassé des crocs en plus de lui crever un œil le rendant a moitier aveugle.

Les yeux pleins de larmes, elle regarda le petit loup, son petit frère le dernier de sa famille et dire qu’il allait grandir et devenir aussi grand que son père oui…..Un jour, il serait aussi grand et fort que lui capable de porter sa grande sœur sur son dos, grattouillant la pointe de sa mâchoire, elle tenta de lui Sourire et le prit dans ces bras pour le serrer contre sa poitrine afin qu’il écoute son cœur, son souffle chaud dans son cou la rassura. Amusé, il vient lui léché la bouche encore couverte de sang frai et son ventre grogna.

Liliel lui souri et le laissa faire en cherchant de la main un morceau de viande pour le pré mâché au petit loup, étant trop jeune, il n’avait pas encore fini de téter sa mère et malheureusement, il avait bien tenté de nombreuse fois de téter sa grande sœur, mais celle-ci ne produisé pas de lait alors le loup avait du se faire une raison, se nourrissant de viande qu’elle lui pré mâché pour lui faciliter la tache ouvrant grand la gueule(grand pour un loup à peine plus grand qu’un chat)une fois fini, elle se leva, sécha ces larmes et prit son manteau de cuir sous le tas de feuilles pour l’enfiler afin de se couvrir, elle l’avait trouvé dans une vielle cabane abandonné et depuis elle se couvré avec pour se cacher aux yeux des humains, la louve récupéra aussi sa lance brisé.

Malheureusement sans meute et dans son état Liliel n’était plus vraiment capable de chasser, alors pour survivre, elle n’avait pas eu le choix. Obliger de s’approcher d’un village humain pour leur voler de la nourriture d, elle le faisait depuis des semaines, se cachant avec son manteau si long et difforme lui donnant l’apparence d’un monstre comme ces humains se plaisait à l'appeler quand elle attaquée la nuit pour voler simplement de la nourriture, pourquoi ne pas leur en demander un peu de nourriture ?

Elle ne savait pas parler et nouveau monde ou pas la louve suivait son instinct, elle leur fit encore moins confiance quand des braconnier avait débarqué et tenté de l’abattre, Liliel en porté encore la trace d’ailleurs, la plaie au bras s’était infecté et coulé de pus la douleur l'handicapé légèrement comme si quelque chose était resté dedans sa chair .

La louve avait besoin de se laver pour chasser toute ces traces de maladie et aussi soulagé son feu intérieur, celui qui brûlé entre ces cuisses alors qu’elle avait passé toute la nuit la queue entre les jambes à se frotter avec et à tenir son frère loup contre elle alors qu’il avait encore tenté de la tétée dans la nuit et fait durcir ces tétons.

Oui, elle en avait bien besoin et lui aussi, car il était recouvert de sa transpiration et pué franchement une véritable infection, même son pelage était couvert de crasse même la couleur avait terni comme son pelage aussi, dans ces plus loin souvenirs son pelage avait été blanc éclatant avec de petite tache cendrée, mais c’était avant tout ce qu’il lui était arrivé en plus Liliel n’avait jamais utilisé autre choses que de l’eau pour se laver ne connaissant pas le shampoing et autre gel utilisé par les humains pour se laver.

La louve sortie de la grotte réfléchissant a comment elle allait à nouveau récupérer de la nourriture cet nuit, les humains l’attendez a chaque fois, renforçant les portes, les fenêtres et autre ouverture l’obligeant a trouvé à chaque fois un nouveau moyen de parvenir a ces fins, mais depuis ces derniers temps, elle se faisait surprendre voir même blessé alors que sa fameuse « magie » ne s’activez pas tout le temps et surtout pas quand elle en avait besoin, elle ne comprenait pas vraiment sa magie, mais une fois cela lui avait bien sauvé la vie contre le monstre, si seulement elle avait su s’en servir alors peut être que….sa meute serait encore en vie….

Secouant la tête pour chasser cette idée, elle regarda le petit loup qui courrait a ces côtés, même jeune, il était intelligent, prenant soin de sa grande sœur, lui aussi avait vu la même chose qu’elle et partagé sa peine, mais il était encore trop faible pour être capable de quoi que ce soit, inquiet en permanence à cause de son état, il récolta encore des caresses pour l’apaiser signe qu’elle le regardez autant que lui, se voulant sérieux, il lâcha un faible jappement et remua la tête pour se libérer de la caresse afin de rester attentif.
Oui, il avait raison et la louve se ressaisit, en dehors de leur grotte, ils étaient autant des cibles que les animaux que la meute chassée avant le drame

Liliel se dirigea discrètement vers la rivière, passant entre les arbres en évitant de faire du bruit marchant sur la mousse et reniflant les odeurs alentour, ces oreilles remuant de tous les côtés attentive au moindre bruit, elle finit par arrivée là ou la rivière avait une petite cascade, laissant tombé son manteau Liliel n’enleva même pas sa tunique et ressenti la morsure de l’eau froide sur ces chevilles à vif ainsi que sur le reste de ces blessures au fur et à mesure qu’elle s’enfoncer dans l’eau, le louveteau lui la suivie en nageant maladroitement, et en direction d’un rocher où elle déposa sa lance a porté de main.

Elle se mit sous le filet d’eau de la cascade et ressenti le froid l’envahir agréablement chassant petit à petit son mal de crâne, la froideur de l’eau sur son dos calma la brulure de ces cicatrices, son petit frère avait fini sur le rocher très prés d’elle le pelage tout trempé et retrouvant sa couleur neige sale comme ces cheveux, surveillant les alentours pour elle et lui permettant de se laver.

Liliel lâcha un gémissement de douleur, maudit fer qui lui arraché la peau petit a petit, l’eau parvenait a peine a se glisser entre la chair a vif et le fer, mais cela réussit à la calmer un peu.
La louve réfléchissait encore à voler de la nourriture, il y avait bien cet humaine toute fripé et courbé qui lui avait une fois donné a manger en lui souriant, mais….Non, c’était une humaine hors de question de l’approcher à nouveau, se frottant le cou, elle sourit sous la caresse froide de l’eau.

Son bas-ventre commencé enfin à refroidir depuis le temps qu’elle avait le bassin sous la surface aquatique cela l’aida grandement à réfléchir tout en pressant son bras a l’endroit d’où le pu sorti en lui déformant de douleur son visage, Liliel du se mordre la lévre pour ne pas crier et s’écroula dans l’eau, haletante et tremblante des étoiles dansant devant ces yeux a cause de la douleur elle devait faire un choix pour leur survi a tout les deux, attaqué le village pour prendre encore de la nourriture n’était pas une option mais comment et quand ? de nuit ou……de jours ? Peut-être de jour au petit matin alors que le soleil se lever à peine oui, c’était décidé, elle avait besoin de se nourrir plus pour se soigner et le matin lui semblé la meilleure idée, le village ne s’attendé surement pas à la voir débarqué a cette heure-là.

La louve passa le reste de la journée a cherché de quoi se nourrir et quelque herbe pour se soigner un peu, préparant son futur assaut, elle avait besoin de force et surtout de ne pas montrer ces faiblesses aux humains, si seulement elle se douter de ce que le village préparé, ils en avaient marre de ces attaques répétées depuis des semaines et après des chasses totalement inutiles les villageois avait fait une demande de quête pour se débarrasser définitivement du « monstre » si seulement la louve savait que sa capture approchée a grand pas, que ce soit sa capture ou son exécution l’étau se refermer lentement, les chasseurs allé devoir faire vite, car dans l’ombre de la forêt une autre créature se rapprocher suivant son odorat sur développé, traquant les deux proies qui lui avaient échappé et de son seul œil valide, il compté bien voir la peur dans leur regard quand il plongerai ces crocs dans leur corps.

(Nahalia doit post dans la journée son post et prêt  et peut servir de base pour aidé a décrire le village ou même les dialogue avec le villageois merci d'attendre son post qui devrait arrivé très vite^^)


Dernière édition par Liliel Rain le Mer 7 Juin - 0:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nahalia Wissen
avatar
Messages : 27
Points Magiques : 32
Date d'inscription : 19/04/2017
Age : 28
MessageSujet: Re: chasse au monstre caribou ou a la louve?   Ven 28 Avr - 5:31

Après quatre jours de marche à avoir chassé, campé, mangé, et surtout  BEACOUP  Traîné...La jeune mage  décida d’essayer une dernière activité avant de se diriger vers le petit village qu'elle avait  découvert  un peu plus  tôt.   

Posté sur une branche au-dessus d'une rivière, son fusil a l'épaule.La jeune mage, la capuche rabattue sur sa tête faisait preuve d'une concentration à toute épreuve.  Elle ne devait pas se rater sinon elle gâcherait les longues heures qu'elle avait passées à mettre son piège en place.  Elle n'avait qu'une seule chance, elle ne devait pas se rater...  Finalement, sa proie se décida enfin à apparaître dans sa lunette de tir.  Elle inspira bloqua sa respiration et tira dans la foulée  !  Ce fut une réussite  !  La balle chargée de magie fila droit dans la rivière et explosa en touchant le fond perturbant le courant et générant une véritable gerbe d'eau en direction du ciel.   

La gardienne sauta de son perchoir et longea la rivière dans le sens du courant jusque au petit barrage en bois qu'elle avait fait avec des branches en se frottant les mains ,et   un petit sourire sur les lèvres quand elle remarqua que son butin s'amasser déjà dessus.  Elle se pencha et récupéra l'un d'eux  avant de le brandir haut dans le ciel fier de son premier grand exploit dans ce monde. 

-La pêche a l'explosif est une réussite  ! 


Une douleur lui déchira soudain la poitrine, mettant fin a son petit moment de gloire.  Elle poussa un gémissement se plia en deux et se força à respirer calmement.  Maudite malédiction, elle avait encore tendance à l'oublier, elle devait faire plus attention à ses émotions.  Une fois la crise passée, elle se déshabilla pour soulager sa peau devenus extrêmement sensible dans l'eau froide et en profita pour faire un brin de toilette.   

Elle activa sa magie d'un claquement de doigts et un grimoire apparut à ses côtés comme sortie de nul part.  Elle l'ouvra, ce qui généra un cercle de rune, et y stocka ses prises du jour.  Peu après diverses informations s'affichèrent devant elle.   

-De l'aqua  Hound  ?  Visiblement, cela se mange grillé et se marie bien avec les fruits d'Alty  que j'ai ramassé la veille...  Parfait  faisons ça, j'en ai marre des breuvages d'herbes et de champignon bleu. 

Elle lança la création, et décida aussi de laver ses vêtements.  En attendant que l’opération se termine.  Une fois  fait, elle posa les habits trempés sur une pierre à l’écart, et ouvra sa petite sacoche en cuir pour en sortir une balle en verre brillant faiblement d'une lueur verte.   

-Hum...  Voyons...  Non pas besoin d'incantation. 

Elle brisa la balle dans sa main ce qui gênera une petite bourrasque de vent ses cheveux et  SURTOUT, ses vêtements volèrent dans tous les sens.  Elle poussa un soupir.  La prochaine fois, elles les laisseraient séché au soleil comme tout le monde.  Elle passa donc le temps qui lui resté à réunir ses affaires et à s’habiller quand le grimoire s'ouvra de nouveau signalant qu'il était temps de passé a table.  Elle s'installa confortablement utilisant sa cape comme coussin et enfonça sa main dans la rune avant de la retirer en tenant une assiette garnie avec couvert.  La première bouchée fut...Dévastatrice .  Elle posa son assiette et s’éloigna en poussant un gémissement et se plaint en deux de douleur.  C’était...  Trop bon  !  Elle en avait les larmes aux yeux et sa malédiction, c’était activé sous le coup de l'émotion.  Elle contrôla sa respiration et patienta que la crise passe avant de retenter l’expérience en faisant extrêmement attention.   

Une fois son premier vrai repas et la vaisselle terminés, elle passa encore un peu de temps à l'ombre d'un arbre, a lire tranquillement les découvertes qu'elle avait faites depuis qu'elle était dans ce monde.  S'autorisant même une petite sieste emmitouflée dans sa cape avant de se lever en s'étirant paresseusement et de reprendre la route son  K98  mauser dans le  dos.  (hrp  : arme dans la signature )   

En voyant les constructions qu'elle espéré humaine approché...  Elle hésita, devait-elle vraiment prendre ce risque  ?  Les habitants de ce monde étaient peut-être tous de dangereux psychopathe avide de chair fraîche et...  Elle secoua la tête pour chasser cette idée. 

-Non, non, non  !  Aller un peu de courage  Nahalia  !  Il faudra bien que tu en passes par la a un moment ou un autre si tu veut des composants et des informations...

Elle plongea la main dans son grimoire pour en ressortir sa lunette de viser et commença à observer les alentours.  Elle était encore un peu loin, mais ce qu'elle voyait la rassura des chariots et des personnes travaillant dans des champs non loin.  Elle stocka de nouveau la lunette et se remit en route jusqu' à arrivée devant les portes de son premier village.

(https://www.youtube.com/watch?v=QWWzB-6NbyU)
Un soleil chaleureux éclairant le tout.  Le village était plein de joie et vie.  Les enfants joués entre eux, le sourire aux lèvres les marchands exposés leurs marchandises devant une clientèle qui semblait fidèle et habituer a marchander.  Certaines personnes la regardèrent plus par curiosité qu'autre chose.  Probablement à cause de son arme rien de bien méchant, elle se balada donc encore un peu en quête d'information et des futurs problèmes qu'elle devrait surmonter...Déjà, la  monnaie de ce monde  était  différente pas de  Mark, mais  des  Jewels  ses économies ne servirait donc a rien pour l'instant et pas questions de vendre ses  affaires.  Elle lui faudrait donc vite trouver un travail...

En tout cas, les bruits et gémissements qu'elle entendait par moment lui indiquèrent aussi que le métier d'homme ou de femme de joie semblé plus qu'apprécier...  Son visage passa au rouge sous sa capuche et son cœur se mit à battre la chamade, elle s'éloigna avant que sa  malédiction ne s'active.
Ridicule  !  Ils étaient tous constamment en  rûte  dans ce monde ou quoi  ?!  Heureusement n'étant pas très jolie, elle n'avait pas de soucis à se faire de se coter là...  Une petite taille de poitrine...  Des cheveux,
Coupé court en plus d’être d'une couleur extravagante...  Dans son monde.  Personnes ne, c’était intéressé a elle en temps que jeune femme.  Et il en serait probablement de même dans celui-ci  aussi.  Ce qui était loin d’être dérangeant, elle préféré la tranquillité et le réconfort d'un livre est ça.  Ce n'était pas prêt de changer  !   

Un regroupement de personnes devant un panneau d'affichage la tira de ses pensées, elle s'approcha lentement curieuse et écouta la discutions sans se faire remarquer.

Hommes un  :  Cela  ne peut plus durer  ! 
Hommes deux  :  Pour  l'instant, c'est que de la  nourriture, mais  rien ne dit que cela restera ainsi  ! 
Hommes trois  :  Si  aucun mage ne  veut  prendre la quête organisons une battue et occupons-nous  nous-même  de son cas  ! 
Homme quatre  un sourire moqueur sur les lèvres :  par-devant ou par-derrière  ?   

De l'agitation, des cris, des soupirs...  Elle se fraya un chemin au milieu de ce chaos pour regarder la petite affiche que certaines personnes pointées par moment du doigt.  Une demande du village pour capturer ou tué un monstre qui...  Avait seulement volé de la nourriture  ?  Elle haussa un sourcil bizarre pour un monstre...  Peut-être une petite créature, n'ayant pas encore la force de s’attaquer a l'homme  ?  Si c’était le cas autant s'occuper d'elle avant qu'elle en soit capable.  Elle essaya d’attirer l'attention pour prendre la parole, mais les personnes l’ignoré royalement trop concentrer à se plaindre dans leur discutions stérile. 

Elle attrapa donc son arme un poil énervé et actionna la culasse d'armement dans un bruit sec ce qui eut pour effet de calmer les foules et de porter l'attention sur elle.  Elle s'éclaira la vois avant de prendre la parole. 

-Je suis mage, et je viens de lire votre affiche.  Si possible, j'aimerais m’occupai de cette mission.  Je peux  voir les différents témoins ayant aperçu le monstre  ?   

Elle passa le reste de la journée  à  réunir le maximum d'informations ce qui se résuma  a  pas grand choses qu'elle ne connaissait pas  déjà.  Un monstre non identifié qui vole de la nourriture la nuit.
Ou encore cette vieille dames que les villageois ne disaient ne plus avoir toute sa tête, qui l'avait interpellé en lui disant qu'il ne s'agissait pas d'un monstre, mais d'une enfant esprit de la forêt...  Elle l'avait écouté poliment sans vraiment tenir compte de ses propos.  Une enfant normale n'aurait pas pu vivre dans le foret aussi longtemps sans se faire remarquer au moins une fois par les villageois.  Quant à un esprit...  Elle ne croyait pas en ce genre de choses.   

La nuit était tombée depuis un moment a présent et  la jeune mage  regarda par la fenêtre de la chambre qu'on lui avait attribué sa cape sur une chaise son fusil sur les genoux.  Une rangée de balle en verre brillant faiblement sur la table...  Elle ne lui restait plus grand chose...  Trois  balles majeures  a  incantation qu'elle espéré ne pas avoir a utilisé.  Des balles normales et quelques balles magiques mineures...  Capturé, le monstre ferait baisser son maigre stock, elle rangea donc les balles d'entrave pour les remplacer par cinq balles normales et une balle perforante de type vent. 
Mort ou vif la récompense rester la même, mais mort, elle pourrait peut-être tirer des composants utile en dépeçant le monstre son choix était fait que la chasse commence .
Revenir en haut Aller en bas
Rawen
avatar
Messages : 20
Points Magiques : 87
Date d'inscription : 09/03/2017

Weekly Sorcerer
Guilde: Aucune
Mage de Rang: B
Orientation Sexuelle: Sans expérience, à découvrir
MessageSujet: Re: chasse au monstre caribou ou a la louve?   Ven 28 Avr - 9:38

Il y a des avantages à être un mage itinérant...

Aucun partage de ressources ou de renseignements, aucun soutien en mission, aucun endroit où l'on se rassemble tous, aucun conseils des aînés, pas d'entrainements en commun. ... ... Heu, je parlais des avantages ? Hem... Je vais où j'ai envie. Bon, ok, un peu beaucoup au hasard, j'ai dû parcourir le pays de long en large ces dernières années. Et j'avoue que je ne me préoccupe pas si c'est mieux comme ça, ou si je ferais mieux d'intégrer une Guilde. Jusqu'ici, j'ai bien survécu vécu. Bon, surtout comme je l'ai voulu, car avec des compagnons ou une Guilde, mon chemin aurait été très différent. Je me relève et m'étire, avant de ranger les restes de mon dîner frugal et de faire disparaître les traces du pique-nique. En plissant les yeux, j'arrive à distinguer quelques toitures au lointain, il y a un village où je pourrais passer la nuit. Puis je hume l'air et le vent m'indique qu'il n'y a rien de spécial dans les environs. Je pourrais surement camper ici, finalement ? ... ... Mhhh, un lit et la chaleur d'un feu ont ma préférence.

Je me hâte tout de même pour arriver avant la nuit, et... échec. Même en pressant le pas, je ne pouvais pas atteindre le village avant le crépuscule, mais je veille à ne pas arriver trop tard non plus. S'il n'y a plus personne dans les rues du village, quelques maisons ont encore de la lumière. Les autres sont fermées par de lourds panneaux de bois, et ressemblent plus à des mini forteresses qu'à des maisons. On pourrait penser que cela est normal, mais quand un village se fortifie, c'est que généralement, il y a un danger. Peut être simplement des loups dans les environs, une troupe de brigands, ou alors un plus grand danger ? Trouvons d'abord où passer la nuit, je verrais cela ensuite. Une maisonnette devant moi vient de placer un panneau devant sa fenêtre, je toque à la porte, sachant que la ou les personne(s) ne sont pas couchées. Et tout mouvement cesse dans la maison.
- Bonsoir, je suis un voyageur, il y a une auberge dans le village ?
Je l'espère, et que l'auberge n'est pas encore fermée. Je me recule un peu, si quelqu'un ouvre la porte ou la fenêtre, je serais alors en pleine lumière.

Et en effet, la fenêtre s'ouvre lentement. Je couche mes oreilles et ma queue féline s'enroule autour de ma taille, je fais un peu plus humain normal ainsi. Le panneau de bois est ôté, lentement, pour dévoiler... une fourche. Et une pique. Avec deux visages un peu inquiets derrière... Si j'avais eu l'intention d'entrer dès l'ouverture, je me serrais probablement embrocher. Je me place bien dans la lumière et j'écarte les bras, pour ne pas paraître menaçant.
- Je cherche juste un endroit où passer la nuit.
Les deux personnes discutent à voix basse entre elles. Je pourrais redresser mes oreilles afin d'écouter, mais là, je suis sûr de deux choses : le village est bien en proie à de gros problèmes et redresser mes oreilles peut leur donner l'impression que je suis un monstre. Agissons lentement, il y a un bon feu de cheminée à la clef ! Apparemment, les deux personnes ne sont pas d'accord sur la suite à donner, mais la situation se détend assez rapidement. La porte s'ouvre lentement.

Un homme me fait entrer, sans cesser de pointer sa fourche vers moi. A l'intérieur, une femme me dévisage avec curiosité. Le couple commence à être âgé, si on en croit la majorité de leurs cheveux blancs. L'homme referme rapidement la porte derrière moi, et replace aussitôt le panneau sur la fenêtre. Je pose mon sac à terre, ainsi que ma ceinture avec ma rapière. Bon, autant les prévenir tout de suite :
- Merci de m'accueillir. Je m'appelle Melgreb, je suis un mage itinérant. Je suis aussi un neko, j'ai des oreilles de chat et une longue queue...
- Une longue queue ?
Paroles de la dame sur un ton assez intéressé, qui me valent aussitôt un regard noir de son époux... Je déploie ma queue féline doucement.
- Je parle de celle ci...
J'ai un léger soupir en songeant que le monde luxure où nous nous trouvons donne des situations assez confuses, parfois. Mhhh.. ou plutôt, trop souvent. Je redresse aussi mes oreilles.

Heureusement, on finit tous par se détendre, et je partage une partie de mes provisions avec le souper qu'ils proposent. Quoi de mieux qu'un repas pour faire connaissance ? Bien sur, il y a ces quelques minutes de curiosité ou je suis inspecté, mais j'ai maintenant l'habitude, il n'y a pas de nekos partout. Et on peut entrer dans le vif du sujet... Mon impression était la bonne, une sorte de monstre rôde dans les environs et dans le village. Les villageois ne savent pas ce que c'est, et les rumeurs entre disparition de nourriture et enlèvement de personnes ont installées la peur. Donc toutes les maisons se calfeutrent dès la tombée de la nuit.
- Vous êtes venu nous aider ?
J'ai une hésitation, je ne savais pas qu'il y avait un problème dans ce village avant qu'ils m'accueillent. Et prétendre le contraire n'aurait que peu d'intérêt.
- J'ignorais que ce village avait un souci. Demain je ferai une enquête, mais je ne peux rien promettre.
Le reste de la soirée se passe entre les nouvelles des environs, quelques anecdotes sur mes missions, des interrogations sur la Magie et le bouleversement de ce Monde... Et je peux enfin profiter d'un sommeil près d'un feu, même si ce dernier s'éteint durant la nuit.

Je me lève en même temps qu'eux -ou plus exactement lorsqu'ils rouvrent les fenêtres et que le soleil inonde brutalement l'unique grande pièce de cette maison... Un léger déjeuner, des remerciements et je quitte l'endroit en même temps que mon hôte. Je l'accompagne un peu tandis qu'il m'indique des endroits et des personnes pour commencer mon enquête. Je passe au centre du village et constate qu'une affiche appelle toutes les bonnes volontés à attraper un "monstre voleur de nourriture". Bon, c'est déjà un début.
J'enchaîne les interrogatoires pour me faire une idée plus précise du problème, et je me promène aux alentours du village afin d'avoir une idée sur la configuration des lieux. Je met à profit mes va et viens pour trouver une auberge et avoir une chambre -autant prendre de l'avance sur la prochaine nuit- J'ai un soupir en constatant que je dois aussi me déplacer vers les fermes avoisinantes. Si je ne me presse pas, je ne pourrais pas voir tout le monde avant la tombée de la nuit.

Un détail retient mon attention, les dernières personnes que j'interroge demandent si je fais équipe avec la 'mage aux cheveux bleus' ... Une autre mage ici ? Mhhh.. peut être qu'un partenariat serait possible, il va falloir que je la trouve. Surement à l'auberge ce soir ? Pour le moment, je me rend aux derniers témoins que je peux interroger avant la tombée de la nuit. Dont une vieille dame sui ne parle que des Esprits Protecteurs qui doivent être inquiets eux aussi, car elle aurait donné à manger à l'un d'eux. Je ne sais jamais si c'est que de l'imagination, si la personne n'a plus toute sa tête, si quelqu'un utilise une sorte de magie, ou une personne qui profite des personnes âgées, à moins qu'il y ait bien une existence de ces 'esprits'... Ce que je sais par contre, c'est que de la nourriture ne s'en va pas toute seule. Cette vieille femme donc vraiment donné à manger... à qui ?
Je rentre vers le village après avoir auditionné tout le monde, en relisant mes notes... Il y a quelque chose qui m'intrigue, tous les témoignages ne concordent pas. J'ai l'impression que le problème n'en cache un autre, il se pourrait bien qu'on ait plus de travail que prévu. Ce qui signifie que le village aurait des problèmes plus dangereux que de simples vols de nourriture.

Les conversations ne s'arrêtent même pas à mon entrée dans l'auberge, à croire que les villageois se sont déjà habitués à la présence d'un Neko. Je frémis en pensant que, arrivant de nuit, j'aurais pu être pris pour le monstre. Je parcours rapidement la salle du regard, et sourit en apercevant ce que je cherche. Un rapide passage au comptoir pour commander un repas, et je me dirige vers la personne attablée dans un coin, pour m'assoir à sa table.
- Bonsoir. Tu es la mage qui a répondu à l'appel des villageois ? Je vais les aider aussi, on devrait s'associer. J'ai fait le tour des témoins, tout comme toi.
Inutile de perdre du temps en palabres, je sais que je parle à la bonne personne, ses cheveux ont une couleur peu commune. On a l'air aussi jeune l'u que l'autre, cela dit...


Dernière édition par Melgreb le Ven 28 Avr - 11:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: chasse au monstre caribou ou a la louve?   Sam 29 Avr - 20:09

ft. Liliel - Nahalia - Melgreb

chasse au monstre caribou ou a la louve?


Hargeon, c'était la ville où Natsu avait rencontré Lucy pour la première fois, je m'étais d'ailleurs amusée à aller dans le même restaurant qu'eux, Natsu avait dit qu'il y avait "super bien mangé". Mais bon, si je me trouvais là-bas ce n'étais pas pour goûter à le cuisine locale, mais bien pour une quête.
Un homme, un mage illégal pour être exact, avait récemment participer à la monter d'un trafique de vente de Road Knight, une drogue de combat qui augmente le pouvoir magique et rends insensible à la douleur son consommateur, mon travail était de trouver le lieu de stockage et de le détruire lui et toute la marchandise ainsi que de trouver le responsable du trafic pour le livrer au conseil.
Tout c'était passer de façon relativement bonne. Après quelques heures, j'avais trouver l'entrepôt où se cachait l'homme et sa marchandise, après un rapide combat, j'avais mis à mal le mage avant de le sortir de l'entrepôt, endormi par un sort, après quoi j'avais fait exploser le bâtiment et tout ce qu'il contenait à l'aide de ma magie démoniaque.
La quête terminée, j'avais amener le mage aux responsable locaux, ceci m'offrant la récompense méritée.

Après tout ceci, je m'étais donc installer dans le restaurant dont nous parlions précédemment, je mangeais mon dîner calmement lorsqu'un homme, relativement âgé et bruyant, s'assit au comptoir, pestant et jurant par mille mots qu'il avait quitté son village au Nord de Hargeon, s'installant chez des proches, ici, en ville, suite à des rumeurs d'attaques de monstre, et de bruits violents dans la forêt, puis des rumeurs d'un monstre qui serai le même et qui volerai dans le village.
Ces rumeurs firent tilt dans mon esprit, me rappelant la nuit où Lisanna, Elfman et moi avions quitter notre village... Le démon qui l'avait attaquer... Cette pensée me fit frisonner, et après une très courte hésitation, je me levai, venant m'asseoir à côté du vieille homme.

"Dîtes-moi tout. Un monstre ? Vous l'avez vu ?"

Le vieille homme fut assez surprit de me voir venir ainsi, il lui fallut un peu de temps avant de commencer à parler, se demandant si j'étais bel et bien une mage de guilde, ce genre de chose j'imagine.

"Euh... Non... Je ne l'ai pas vu, mais tout c'tatouin a commencé par des ragots dans la guilde des chasseurs 'voyez, les plus téméraires, ceux qui s'aventurent loin 'voyez, et b'hein dîtes-vous pas qu'il y a des semaines, les deux jeunots reviennent et commencent à parler d'un monstre et de bruit sourds, donc moi, je me dis qu'c'est encore les cerfs 'voyez, quand les bestiaux se battent, b'hein des fois ça fait beaucoup d'bruit, les coups contre des rochers ou entres les bois, ce genre de choses... Tout ça. Mais v'là t'y pas qu'il y a quelques jours, ma voisine, mam’selle Peroh, elle me raconte que d'la viande à disparue de son étale, donc là j'ne parle autour de moi et qu'est-ce qu'on m'dit ? B'hein qu'on a vue un monstre courir avec d'la viande dans les bras dans l'village, alors moi j'attends pas 'voyez, j'me casse, excusez-moi d'l'expression, mais voilà, je pars et j'viens ici chez mon fils en attendant qu'ça s'calme."

Finalement, je demandais la route pour rejoindre le village, lui expliquant mon appartenance à une guilde, il était assez heureux de savoir qu'une mage allait s'occuper de leur problème, et moi je voulais éviter à une autre famille de vivre ce que j'avais vécu, ce que d'ailleurs, Gray aussi avait vécu d'une autre façon.
Je demandais à un taxi magique de m'emmener jusqu'au village, j'arrivais d'ailleurs tard le soir, la nuit était tombée depuis peu de temps, mais le taxi m'avais indiqué une l'auberge ainsi que le tableau d'affichage du village après que je lui eue expliquer la raison pour laquelle je me rendais là-bas.
Je m'approchais donc, dès mon arrivée dudit tableau, cherchant une quelconque affiche faisant mention du "monstre". Et alors que je trouvais enfin l'affiche, éclairée par un sort, je sentis une pression sur ma manche, au niveau de mon coude, je me retournais, voyant une dame d'un certain âge, elle avait une mine assez triste et me demandai, sur un ton qui l'était bien plus.

"Vous... Vous êtes venue pour tuer le monstre vous aussi...?"

J'eus un temps d'hésitation en voyant la façon qu'elle avait de poser cette question, secouant doucement la tête.

"Tout dépendra du type de monstre... Mais s'il est dangereux, il vaudrait mieux ça que de le capturer..."

La petite dame se renfrogna immédiatement, montant d'un ton, sans pour autant paraître agressive, c'était assez étrange d'ailleurs.

"Non ! Ce n'est pas un monstre... Je l'ai vue... Cette petite fille... Certes elle avait des vêtements en lambeaux et brunis, certes elle était sale et blessée... Mais ce n'était pas un monstre je vous assure ! Elle... Elle a juste faim... Elle avait l'air si seule... Si misérable..."

L'histoire de cette dame m'avais prise au cœur, que ce soir l'histoire en elle même ou sa façon de vous la raconter... Elle ne mentait pas... Elle avait la même façon de parler que Lisanna quand elle essayait de persuader le maître que je n'étais pas un monstre...
Je pris une grande inspiration avant de répondre à la dame.

"Je vois. Un vieillard m'a parler d'un véritable monstre dans la forêt, et si c'est une jeune fille qui vole aux étales, peut-être qu'elle fuit quelque chose... Merci madame, je vais faire de mon mieux pour aider cette jeune fille, je vous le promet !"

Le visage de la dame s'illumina, comme si elle voyait pour la première fois une personne croire à son histoire de petite fille. Elle me remercia solennellement, me souhaitant de réussir dans ma tâche avant de disparaître dans le village, vers ce qui semblait être sa maison. Moi, je restais ainsi, face à l'affiche quelques minutes encore, réfléchissant à tout ça... Une petite fille prise pour un monstre... Fuyant certainement un autre monstre, un vrai... Après tout, l'histoire est peut-être vraiment une boucle...

Je me dirigeait ensuite vers l'auberge pour y passer la nuit, je payais d'avance, allant m'installer dans la chambre, m'asseyant sur le lit, sans parvenir à m'endormir, n'ayant en tête toute la nuit que cette petite fille seule et ce monstre qui risquait à tout instant de venir ici... Que se passerait-il alors... Est-ce qu'il détruirai la ville ? Est-ce qu'il la regarderai brûlant sous ses coups alors que les villageois seraient brisés et déchirés entres ses crocs, ses griffes ou dieu sait quoi d'autre...
Je n'avais plus qu'à espérer de toute mon âme que d'autres mages n’essaieraient pas de capturer... Ou pire, d'abattre cette petite fille...



Revenir en haut Aller en bas
Liliel Rain
avatar
Messages : 12
Points Magiques : 18
Date d'inscription : 16/04/2017
Age : 26
MessageSujet: Re: chasse au monstre caribou ou a la louve?   Lun 1 Mai - 23:40

Le froid de la nuit tentait désespérément de s'infiltrer sous la montagne protectrice qui gardait au chaud le petit couple de loup, Liliel dormait paisiblement pour avoir le maximum de force pour l'assaut, mais une forte envie de faire pipi la tira de son sommeil, elle sortit discrètement de sous son amas protecteur et se massa les seins à cause du petit loup qui avait encore tenté de la téter, elle se dirigea vers l'extérieur en se frottant les yeux, dehors, il pleuvait déjà depuis un petit moment donnant à ces pieds un son spongieux des plus écoeurant la menant vers une délivrance rapide au pied d'un arbre.

Liliel se soulagait en paix écoutant la pluie et reniflant l'air humide qui apporté des senteurs bien différentes, parmi tous ces petits bruits ces oreilles captèrent quelque chose qui lui donna un frisson, une respiration lourde, calme, quelque chose d'imposant respirait pas loin d'elle.

Figée, l'adrénaline commençait à envahir son corps, elle savait qu'il était là, la jeune fille connaissait parfaitement son odeur, Liliel déglutit et les yeux mi-clos, chercha ou il était, fouillant chaque buissons, arbre, rocher, tout son champ visuel fut passé au crible et elle le vit a cinq métre à sa gauche, se préparant a courrir, même s'il semblait immobile elle savait à quel point le monstre attaquait rapidement et visiblement il l'avait dans sa ligne de mire, son seul oeil visible brillait dans la nuit, son corps légèrements lumineux était parcourut de petit arc électrique prêt à se décharger d'un coup.

La louve était seule, accroupie et sans arme, mais heureusement, elle savait comment il agissait alors bougeant très lentement Liliel recula pour disparaitre de sa vue en passant derrière l'arbre et se mit à courir comme une furie, la peur au ventre, elle allait si vite que la pluie semblait lui fouetter le visage, jetant de rapide coup d'œil dans son dos, elle y vit une vision de cauchemar.

Le monstre approchait tellement rapidement que le temps semblait ralentir autour de lui, les gouttes de pluie heurtant ses écailles électriques prenaient une teinte lumineuse avant de s'écraser sur sa cuirasse, Liliel hurla de toutes ces forces dans un bond vers l'entrée de sa grotte si étroite qu'il ne pourrait à peine passer une patte à l'intérieur, son point de salut n'était plus qu'a quelque mètre devant elle quand la queue du monstre la heurta au bas du dos, une douleur lui coupa le souffle la propulsant a l'intérieur de sa grotte en heurtant la paroi a l'entré, Liliel s'étala au sol et rampa le plus vite possible avant que l'énorme patte du monstre tente de l'attraper s'écrasant à quelque centimètre de sa cheville.

La louve continua de reculer et récupéra dans la foulée sa veste, son frère loup ainsi que sa lance brisée pour se coller tout au fond de la grotte, tremblant encore de peur, elle dut se boucher les oreilles quand il hurla de fureur de ne pas pouvoir la dévorer, imaginant un sourire mauvais sur sa face, il savait qu'elle était piégée et cela l'amusait, mais il se reçut une volée de pierre qui passait par la main de la louve sans grand effet bien sûr, mais suffisamment énervant pour déclencher sa colère.

Il hurla à nouveau et déclencha sa pluie d'éclairs tout autour de lui, la foudre émaner de ces écailles lumineuses, ricochant a l'intérieur de la grotte, le petit loup tremblait de peur, il se cacha contre la poitrine de sa sœur quand les éclairs se mirent à frapper a coté d'eux, mais liliel parvint par miracle à les éviter contre quelque petite brulure, son dos brûlé à cause du coup de queue aussi et le choc contre la paroi avait vraiment fait mal mais l'adrénaline aidait pour le moment à apaiser la douleur.

Le monstre continua d'enfoncer sa patte à l'intérieur, creusant le sol de ces puissantes griffes et grognant furieusement à l'attention de la louve qui avait enfilé son manteau pour y cacher son frère loup, comment allait-elle se sortir de cette situation ? Toute seule impossible de le battre, elle était trop blessée pour y parvenir, mais.... Peut-être que les humains allaient l'intéresser plus qu'elle ? Sûrement après tout, elle s'en moquait qu'il s'occupe du village la survit de son frère loup passé avant tout, mais comment arriver à sortir alors qu'il commençait à arracher la roche de l'entrée.

Liliel regarda les maigres réserves de viande qu'il lui restait et en mangea un peu en donnant aussi au petit loup, car c'était surement leur dernier repas avant un moment.

Ce monstre était gros, puissant, rapide, mais elle avait l'avantage du terrain, car même dans le noir la louve le connaissait par cœur en plus la forêt jusqu'au village était très épaisse et ralentirait le monstre, le problème venait du climat, tout le chemin qui lui prenait une heure en courant devait être totalement trempé et boueux, avait-elle une chance peut être que oui peut être que non, elle devait le tout pour le tout.

Donc atteindre le village et prier pour qu'il préfère s'amuser avec eux à sa place ok, courir jusqu'au village pas vraiment compliqué, tout devrait bien se passait sauf que... sauf qu'elle devait encore sortir de la grotte, mais comment éviter qu'il ne les dévore ?

Réfléchissant du mieux qu'elle pu dans cette panique de mort imminente la louve lui envoya un morceau de viande qu'il avala d'un claquement de mâchoire, oui la voilà la possible solution, prenant sa lance entre ces dents et tenant d'un bras ferme son frère sous le manteau la louve lui envoya toute la viande restante qui s'étala dans les fourrés et le monstre suivi pour les manger,Liliel prit une grande respiration, son cœur battait à tout rompre alors qu'elle sortait en silence de la grotte et une fois éloignée se mit à courir comme une dératé entre les arbres le laissant manger la viande disséminé partout et lui permettant de gagner un peu d'avance.

La pluie avait rendu le terrain totalement spongieux, la boue s'accrochait à ses pieds les recouvrants petit à petit d'une couche épaisse et lourde, collant à chaque pas au sol et lui demandant le double d'effort, la boue s'infiltrait sous les fers et le frottement entre le fer et la peau fit l'effet d'un ponçage au papier de verre lui arrachant des couinements de douleur, mais elle devait courir a tout prix pour la petite boule de poil qui respirait dans son cou, Liliel fut obligée de se servir de sa lance pour ne pas tomber ou trancher les branches encombrantes.

La louve entendit le hurlement terrible du monstre, il avait fini de manger, la chasse commençait à présent, le soleil aurait pu apparaitre si seulement la pluie n'avait pas forci obscurcissant le ciel au point de donner un air lugubre aux alentours et rendant les environs grisâtres et effrayants.

Son souffle était brûlant, le point de côté n'en était plus un tant la douleur était répandue, ses pieds brûlés malgré la température glaciale de la boue, la pluie avait fini par la tremper même sous le manteau de cuir, tout son corps était lourd, son sang qui circulait si fort lui vrillait les oreilles tant il en était bruyant, mais Liliel pu reconnaitre au loin un rocher qui lui indiquer qu'elle n'était qu'à la moitié du trajet.

La louve tomba et glissa dans une pente, son manteau se couvrit de la substance collante le rendant encore plus lourd et monstrueux, ça coulait même sur son visage, sa course effrénée continua, sa gorge était sèche et son mal de tête avait pris une telle ampleur qu'elle ne savait même plus ou elle avait mal dans sa tête, de partout dans son corps pour sur et ce maudit collier qui l'empêchait de respirer convenablement, un hurlement plus proche l'alerta, Liliel devait accélérer la course pour arrivée au village.

La pluie avait encore augmenté quand elle aperçut au loin la sorti de la forêt, son ticket de survie était là ainsi que le bruit du monstre encore plus près.

Liliel déglutit comment allaient-ils réagir en la voyant ? surement par la peur et tenté de la tuer, mais il valait mieux eux que le monstre, elle courut sur les derniers mètre et sorti au jour, apparaissant hors de la forêt et stoppant net figé, la louve crut voir trois silhouettes plus loin, mais n'eut pas le temps de voir autre chose qu'elle se sentit tirée en arrière happé par quelque chose, son seul réflexe fut de se pencher en avant pour résister à cette attraction.

La louve hurla alors qu'une forte pression était appliquée sur son dos la clouant dans la boue, elle ressenti un craquement osseux à cause de l'énorme patte sur son dos et le loup jappa faiblement alors que les crocs allaient se refermer sur elle, sentir son frère souffrir sous elle, c'était trop, sa magie fusa violemment hors d'elle un cercle magique apparu alors que sa seule pensée était de protéger sa seule famille et le monstre fut repoussé brutalement par un bouclier visible, elle pensé pouvoir, se lever et fuir en sentant la pression diminuée, mais ces pieds quittèrent le sol et la louve s'envola pour s'écraser brutalement au sol, son manteau arraché par la gueule du monstre qui l'avait arraché en se faisant repoussé par son bouclier.

Elle se retrouvait a terre dévoilée aux yeux des silhouettes à quelque mètre d'elle, mais sa priorité fut de regarder l'état du petit loup inconscient dans ses bras, sa lance, encore, a la main et les larmes aux yeux, elle donna quelque coups de nez contre le petit loup inconscient alors que le monstre grogné de satisfaction son corps émanant d'électricité, la haine l'envahisse et l'envie de fuir disparut au profit de l'envie de tuer ce monstre qui avait détruit tant de chose précieuse pour elle, à vrai dire sous la pluie et dans son état les silhouettes pouvait bien être des poteaux ou des épouvantails, elle s'en moquait, c'était lui ou elle.

(pour le monstre un petit lien : http://static.zerochan.net/Zinogre.full.436185.jpg )
Revenir en haut Aller en bas
Nahalia Wissen
avatar
Messages : 27
Points Magiques : 32
Date d'inscription : 19/04/2017
Age : 28
MessageSujet: Re: chasse au monstre caribou ou a la louve?   Jeu 4 Mai - 21:51

La jeune mage se réveilla pour la troisième fois en hurlant au beau milieu de la nuit . Le corps couvert de sueur, le cœur sur le point de se rompre. Elle tendit la main pour saisir son fusil ce qui la fit tomber du lit. Elle se recroquevilla en se mordant la lèvre jusque au sang pour ne pas hurler de douleur et se força à respirer calmement pour faire passer la crise et apaisé la malédiction. Ce qui au final la laissa sans force, elle passa une main tremblante sur son visage pour y enlever la sueur et poussa un nouveau gémissement. 

Même ce simple geste suffisait à la faire souffrir... Maudit cauchemars maudite malédiction qui ne voulez pas lui laisser un moment de répit. Elle parvint tant bien que mal à se relever et à se diriger vers la salle de bains de sa chambre pour faire un brin de toilette virant toute cette sueur et... Elle passa au rouge en voyant qu'elle s’était faite dessus.

-Manquer plus que ça...

On frappa à la porte, la jeune mage en fut a peine surprise, et dissimula son corps sous sa cape avant d'aller ouvrir. C’était l’aubergiste encore en robe de chambre et des cernes sous les yeux. Elle avait utilisé une balle magique pour insonoriser au maximum la pièce, visiblement cela n'avait pas suffi.

-Aubergiste : je suis désolé mademoiselle la mage, mais... Cela va faire la troisième fois et les clients commence a...

Elle l’interrompit en hochant la tête.

-Ne vous inquiétez pas, je comprends, laissé moi juste me préparer et je quitte la chambre. Pourrais-je tout de même rester dans le hall en vous empruntant un peu de café pour finir de me réveiller ? 

Il hocha la tête et elle referma la porte pour se préparer et remettre de l'ordre utilisant une balle magique pour faire disparaître les traces de sa honte du matelas et des draps. S'habiller fut plus long que le reste sa peau encore légèrement rougie lui infligé des décharges aux moindres frottements de tissu.

Une fois cape et fusil en place la jeune mage quitta la chambre comme promis et se réfugia dans un coin du hall ou une grande carafe remplit de café fumant l’attendait. Elle se servit une tasse tout en repensant au dernier événement et sa rencontre avec Melgreb... Elle avait était surprise, elle devait bien l'avouer les hybrides dans son genre n’existaient pas dans son monde d'origine et le fais qu'il propose son aide lui avait fait plaisir, mais...Devait-elle vraiment lui faire confiance ? Elle ne savait pas et dans le doute, elle avait pris l'approche avec des pincettes en restant prudente et surtout distante sans pour autant la refusé . 

Elle avait donc orienté la discutions sur la mission et les différents témoignages qu'il avait pu récupérer et... Il était arrivé à la même conclusion qu'elle cette quête avait quelque chose de louche.
Certaines choses n'aller pas, mais en même temps... 

-Si le monstre est encore trop faible pour chasser des humains cela pourrait aussi expliquer le vol de nourriture. Ou alors... Une mère et son petit ? Mais pourquoi prendre le risque de s'approcher du village dans ce cas ? Même moi, j'ai pu survivre quatre jours dans la nature ses pas les ressources qui manquent dans le coin...

Elle s'amusa à faire tourner le précieux liquide noir dans sa tasse et regarda le déluge s’abattant sur les vitres pensive.

-Quoi qu'il en soit aujourd'hui la chasse s'annonce difficile...

Elle s’apprêta à prendre une nouvel gorgée quand un cris terrifiant résonna au loin. Sans réfléchir, elle attrapa son Mauser et couru jusqu'à la sortie en rabattant sa capuche. Au bruit a l'étage, elle sut qu'elle n'était pas la seule à l'avoir entendue. Elle hurla sans se retourner ni s’arrêter. 

-Surtout gardé votre calme et barricadez-vous ! Réfugier vous dans la cave a vin si vous le pouvez !  

Elle ouvra la porte et sauta a l’extérieure en glissant sur le sol mouillé, elle se rattrapa d'une main et fila droit vers la sortie de la ville. Le monstre venait-il enfin les attaquer ? Pourquoi ? Pourquoi maintenant ? Était-il possible qu'il attende qu'il pleuve ? Une douleur a la poitrine la crispa et la força à s’arrêter. Elle devait se calmer la malédiction étais sur le point de s'activer pas maintenant elle n'avait pas besoin de ça... Elle ferma les yeux et inspira profondément faisant le vide dans sa tête

-Je ne suis qu'une simple balle. Une balle est dépourvue de cœur. Elle ne pense donc a rien... Et se contente de voler vers sa cible.

Elle rouvrit les yeux et reprit sa course toute émotion ayant disparu de son visage, elle enleva ses lunettes les rangeant dans une poche de son chemisier et tira sa baïonnette la fixant d'une main experte a son arme. Les portes du village étaient désormais en vue et les cris répéter de la cible se rapprocher. Il devait être non loin du champ principal aux trois épouvantails entre le village et l'orée de la forêt. Sure et certaine de ne pas se tromper, elle passa les portes en exécutant une glissade posant un genou au sol et mettant la créature en joue une bête Massive mélange d'écailles luisantes et de fourrures a peut prés 150 mètres les séparés et pourtant, elle pouvait presque ressentir toute l'intensité et la puissance de la bête qui... Semblait s'en prendre à une enfant ? Elle ne pouvait pas bien voir à cause de la pluie, mais elle décida de passer à l'action en le voyant s’apprêter à attaquer. 

Elle bloqua sa respiration et s'exclama d'une voix claire et dénuée d’émotion ses yeux se mettant a briller faiblement. 

-Que le climat ne soit pas une entrave pour que tu puisses filer tout droit . Transperce...Silfarion !

Elle pressa la gâchette et pendant un bref instant l'eau autour d'elle parut s’arrêtait avant de partir brusquement dans tous les sens sous la force de la détonation. La balle perforante de type vent fila à grande vitesse sous la forme d'un rayon verdâtre passa tout juste au-dessus de la tête de Liliel tenant encore son louveteau et percuta la tête de la créature faisant voler une de ses cornes dans les airs et de le blesser légèrement. La mage jura le tir n'était pas assez puissant et la balle avait dévier a l'impact . Elle actionna la culasse éjectant la douille en verre encore fumante et s'éloigna en courant du village espérant qu'il se concentre sur elle plutôt que sur l'enfant ou les villageois.

Encore cinq balles normales dans son arme... Plus qu'a espéré que cela suffise à percer l'amure du monstre.
Revenir en haut Aller en bas
Rawen
avatar
Messages : 20
Points Magiques : 87
Date d'inscription : 09/03/2017

Weekly Sorcerer
Guilde: Aucune
Mage de Rang: B
Orientation Sexuelle: Sans expérience, à découvrir
MessageSujet: Re: chasse au monstre caribou ou a la louve?   Sam 6 Mai - 22:49

On n'avait pas échangé longtemps, la demoiselle aux cheveux bleus et moi.

Mais on était arrivé à quelques conclusions utiles, comme déterminer la zone du village la plus fréquentée par le monstre, et dans les alentours, les pistes qu'il ne pourrait pas emprunter pour fuir. Même si collaborer aussi rapidement est difficile pour des personnes qui ne se connaissent pas, et malgré qu'on soit naturellement méfiants l'un pour l'autre, on a quand même défini une stratégie. Mais je crois qu'on est resté simple, peut être pour se jauger l'un l'autre. Un peu trop classique, surement, qui risque de nous faire perdre du temps, au pire. Et quelques provisions à perdre. On va commencer par une surveillance nocturne, et attendre ce petit monstre. Il n'y a pas eu de victimes jusque là, et on a deux théories : soit le monstre est trop faible pour cela, soit il a une moralité qui l'empêche de tuer des humains. Ce qui pose de nouvelles questions...

S'il a une moralité, il a donc une intelligence. Du coup, peut on parler de monstre ? S'il est intelligent, pourquoi ne prend t-il pas contact, ou demande de l'aide. Les villageois ne semblent pas si méchants. Et s'il est trop faible, pourquoi ? Maladie, malnutrition, blessures ? Si c'est un simple monstre affaibli, que devrons nous faire, le tuer ou le capturer ? Le mieux est d'avoir les réponses, donc de l'attraper. Ce qui ne va pas être simple. Evidemment, il pourrait se révéler dangereux lors de la capture, il faudra voir ce que nous pouvons faire. Je m'étire, et vérifie mon matériel. J'ai passé la journée à me charger en magie, je suis prêt à tout. Nous n'allons pas surveiller tout le village, on va installer un appât à l'entrée du village et laisser le monstre venir. On n'aura qu'à l'attraper. L’appât lui même ne sera pas piégé, ni autour. Nous serons simplement là, au lieu de patrouiller toute la nuit. C'est quand même mieux, non ? On est que deux, veillant à tour de rôle. Je me demande si j'ai bien fait de prendre le premier tour.

J'ai installé un bon plat de viande encore chaud, et avec une très bonne odeur -j'en ai presque envie moi même- sous un petit abri, il est possible qu'il pleuve cette nuit. Et le vent va emporter l'odeur au loin. Je n'ai plus qu'à attendre, perché dans un arbre afin d'avoir la plus grande vue possible. Ah tiens... il commence à pleuvoir.

Les heures ont passé, Je commence à m'ennuyer fermement mais ce n'est pas encore l'heure pour Nahalia de venir me remplacer. Bientôt... J'aurais espéré un peu d'action car à part quelques chiens errants je n'ai pas eu à chasser grand chose. Mes oreilles se redressent, un long hurlement vient de... d'assez loin. Je me redresse et secoue mes jambes, m'apprêtant à agir. Mes yeux passent en mode félins et je détaille les alentours, lentement. Un second hurlement me donne une direction plus précise, et je l'entend mieux. Ca se rapproche ? Le village va l'entendre lui aussi. Je n'ai que quelques instants à attendre pour en savoir davantage, et ce que je vois ne me rassure pas. Une petite silhouette court vers le village, ce n'est pas ce qui m'inquiète. Non, c'est plutôt la grande masse qui court derrière elle. Et cette grande masse pousse de longs hurlements, de colère je pense. On va avoir du sport.

Je bondis au sol, et je cours vers les deux silhouettes. La première est clairement en danger, et je n'aime pas les perdre de vue à cause des bâtiments. Lorsque je les découvre enfin, la situation s'est compliquée. Le gros monstre a choppé le petit, il le tient par... un vêtement. Je me lance à l'assaut alors qu'un coup de feu retenti, et je vois l'impact sur une grosse corne. Nahalia est déjà en position, parfait. Pourvu qu'elle me voie avant de tirer de nouveau, car la première chose que je dois faire est de mettre le petit monstre -enfin, petit... de ma taille tout de même- à l'abri. Ce qui implique de bondir sur le gros... allons y ! J'esquive la queue qui voulait me balayer en bondissant vers la tête. Tu parles d'une idée, j'ai l'impression de me jeter dans sa gorge directement. J'enlace le petit monstre et donne un coup de pied sur le visage du gros, ce qui me permet de bondir au loin. Le vêtement du petit monstre cède, et nous atterrissons à quelques mètres de l'imposante créature, profitant du sol détrempé pour finir en glissade

Je maintiens la petite victime contre moi, malgré qu'elle se débat et qu'elle essaye de me mordre, le temps de tirer 3 sphères qui explosent sur le gros danger. Il recule d'un pas et protège sa tête, ce qui me permet d'aller me cacher sous le petit abri près de l'appât. Est ce une bonne idée ? Je peux enfin regarder qui j'ai sauvé, et je marque un temps d'arrêt.
Une hybride louve.
Un louveteau blessé.
Des cicatrices.
Et des fers d'esclave. Ca, ça me met aussitôt en colère.
- Tu restes là, je vais t'aider. Tu n'auras plus jamais ça !
J'ignore ses cris, ses crocs, et je dois maitriser ses bras et ses jambes, l'un après l'autre, le temps de faire sauter les fers avec ma magie. Je me recule ensuite en la fixant du regard.
- Tu es à l'abri, ne bouge pas, attends nous. Compris ?

J'attends une seconde sa réponse qui ne vient pas, puis ressort m'occuper du gros monstre, Nahalia ne doit pas être loin.
- Nahalia, c'est une esclave en fuite, ce monstre doit être chargé de la ramener ou de la tuer ! On le massacre !
Et je sais comment... le ventre du monstre émet des crépitements, il doit attaquer avec de la foudre. La bonne blague, il va me charger en magie pour que je le tue. D'ailleurs... il attaque. Je subis la foudre directement, il a bien centré sur moi, et je ne peux empêcher un cri de rage alors que mon corps tremble en absorbant l'énergie. Et le monstre reste deux secondes sans bouger, étonné que je n'ai rien. Deux secondes qui me permettent de créer une sphère explosive entre mes mains, la faire grossir.. Ca va être la plus grande que j'ai fait jusque là !

Mon tir et l'explosion a projeté le monstre une dizaine de mètres en arrière, mais il est encore en vie, bien que visiblement blessé. Je sers les poings et m'avance résolument. Son dos est résistant, mais son ventre moins. Il regarde vers moi et vers le village, puis les alentours, ce qui me fait remarquer...
- Nahalia, il a qu'un oeil, dégommes le !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: chasse au monstre caribou ou a la louve?   Ven 12 Mai - 14:52

ft. Liliel - Nahalia - Melgreb

chasse au monstre caribou ou a la louve?


La nuit aura été de très courte durée pour moi. Je n'avais pas fermée l’œil de la nuit, essayant de réfléchir au pourquoi du comment une enfant devrait se déguiser en monstre pour trouver à manger... En général, il y a, surtout dans ce genre de villages, des hommes et des femmes prêts à offrir de la nourriture aux enfants des rues... Voir même à les héberger...
Mes pensés étaient brusquées par la pluie, violente, qui fouettait les fenêtres de l'auberge, s’abattant aussi bien sur le verre de ces dernière que sur les tuiles en argile du toit.
Et c'est après des heures de torture intellectuelle qu'un bruyant fracas me fit sortir de mes pensés, cependant le temps de me rhabiller de descendre, il y en avait eu d'autres, des bruits sourds, comme des explosions... Non, c'était le bruit du tonnerre, déchirant les arbres et les palissades en bordure de la ville...

Après quelques minutes, je sortais du bâtiment, deux mages étaient déjà là et alors que le premier s'occupait de la jeune femme dont m'avait parlé la vieille dame, l'autre semblait préparer un sort puissant à l'aide de son arme. Puis vînt l'explosion, la balle fit un bruit presque aussi terrifiant que ceux de la créature, le second mage quand à lui après avoir mit en sécurité la jeune hybride, avait rejoint celle qui semblait être sa partenaire pour combattre la créature.

"Mais... Ce genre de créature ne devrait pas se trouver ici..."

Je parlais suffisamment fort pour me faire entendre, continuant d'observer un instant alors que la créature de son côté semblait se reprendre de ce qu'il venait de subir, secouant légèrement la tête alors qu'il grattait son immense griffe au sol, un courant rapide, presque imperceptible, bleuâtre, parcouru sa patte, remontant rapidement vers sa carapace avant qu'une puissante décharge joigne son hurlement. L'attaque avait été suffisamment puissante pour faire s'évaporer la pluie qui se serai normalement abattue contre la carapace.
Je n'attendais pas plus longtemps pour prendre ma forme Satan Soul, la créature était plus rapide que moi, profitant du flash provoqué par sa précédente attaque pour bondir vers notre petit groupe.
J'arrivais rapidement devant la créature, profitant de son élan pour, d'un direct rapide et précis, contesté sa course, accompagnée d'une poussée maléfique, ça n'avait pas suffit à le projeté, mais à le stopper net, après ça, il devait être légèrement sonné.
J'espérais simplement une nouvelle attaque de la part de l'hybride qui l'avait une première fois blessé avant que la créature n'est l'idée d'abattre sa griffe lourde et chargée sur moi.

"Refais ce que tu viens de faire !"

Criais-je alors que l'action précédement développée n'avait duré qu'une petite seconde, espérant qu'ils, le mage et la jeune femme aux cheveux bleus, réagissent rapidement...
Et je ne pouvais pas me permettre d'utiliser ma malédiction la plus puissante, nous étions trop proches de bâtiments habités... Un avaleur d'âme aurai surement été très efficace contre une créature comme celle-ci.

Et étrangement, à part cette rapide pensée, mon esprit n'était pas concentré sur le combat mais bien sur la jeune femme que cette créature avait surement poursuivie jusque ici... Pourquoi un Zinogre viendrait-il aussi loin de chez lui pour une enfant...?  Habituellement ils ne chassent que ceux qui se sont aventurés trop près de son territoire... Mais jamais des humains...
Cette petite devait bien avoir la réponse mais je pouvais bien attendre encore un peu pour l'entendre.

P.S:
 


Dernière édition par Mirajane Strauss le Mar 20 Juin - 14:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Liliel Rain
avatar
Messages : 12
Points Magiques : 18
Date d'inscription : 16/04/2017
Age : 26
MessageSujet: chasse au monstre caribou ou a la louve?   Sam 27 Mai - 12:34

* La louve n'avait rien compris entre le bruit de la pluie, l'orage grondant fortement, les éclaires zébrant le ciel, le grognement du monstre et la détonation qui lui avait vrillé les oreilles laissant entendre un sifflement constant lui coupant une partie des sons alentour, le temps quelle comprene qu'une personne l'a porté, elle se mit à se débattre et mordre férocement pour se libérer mise à part du tissu résistant la louve ne parvint pas à mordre la chair*

*Encore des explosions qui lui firent mal au oreilles en relançant le sifflement tout en la sonnant légérement, transporter rapidement dans un batiments et poser a terre, la louve continua de se débattre et fut choqué de voir que c'etait un homme qui se dréssait devant elle, sa panique grandissante fut stoppé en appercevant une paire d'oreilles animal sur son crane, Liliel grogna quand il se mit en colére et se débattit encore plus*

*Il était peut-être du côté des humains, le Neko allait peut-être lui faire du mal, elle n'avait pas le droit de le laisser faire mais punaise ce que les explosions lui avait vrillé les oreilles, Liliel cru voir ces lévres bouger alors qu'il détachait avec difficulter ces fers un par un bloquant ces membres par la force pour y parvenir, le plus difficile fut celui de son cou qu'elle défendit comme une furie, sa lance avait dû tomber dans le choc juste avant, car elle ne la tenait plus*

* De voir ses fers tomber, la louve recula dans un coin du petit batiment tenant son frère loup contre sa poitrine tout en grognant, Liliel n'avait qu'une envie, caché son frère et foncer se battre contre celui qui avait exterminé sa meute, mais visiblement le Neko n'était pas de son avit vue comment il était en colére contre elle*

*La louve regardait ses poignets enfin libre... les plaies qu'ils cachaient.....encore pire que ce qu'elle avait imaginé, mais le poids avait disparu, Liliel souffla sur ces poignets pour calmer le feu de la douleur, elle vit le neko sortir à l'extérieur, il lui avait parlé, mais le sifflement de ses oreilles ne lui avait pas permis de comprendre ces paroles, Liliel tenta en vain de réveiller son frère loup qui resté inconscient et blesser, tenir sont si petits corps contre elle, si fragile, de sentir l'endroit où les os étaient surement briser *

*Liliel donna quelques coups de langue sur sa truffe, mais aucune réaction de la part de son frère loup, les larmes coulante, elle se leva pour le cacher dans un tonneau remplie de paille, un morceau de jute trouver dans la paille à côté servi de couverture pour qu'il soit au chaud, après avoir eu un dernier contact avec lui en se frottant la joue contre la sienne, la louve sortie du batiments*

*Elle était en rage, le dernier de sa meute, sa famille, son frère était gravement bléssé par la faute de ce monstre, plus la louve l'observer plus la colére lui monter au cerveau, complétement en furie serrant les poings si fort que ses ongles percérent la peau faisant coulait son sang, l'adrenaline au maximum grâce à la colére Liliel avança malgré les attaques ciblant ces pieds pour la faire reculer, innondant son corps de boue, sa lance était quelque part dans la boue devant elle, sa vision était devenue rouge, ignorant tout le reste ainsi que les personnes présentes son seul est unique objectif était le monstre a tué*

*Liliel se rua sur lui récupérant la lance brisée dont le manche dépassé légèrements de la boue ainsi qu'une partie de son manteau couvert de boue collante qu'elle lança sur la tête du monstre pour lui couvrire son oeil et se jeta sur lui grimpant sur son corps pour venir viser sa gorge alors qu'il remuait et sauter dans un violent rodéo pour se débarasser du cuir collant et de la créature monter sur son dos, la louve ne parvint pas à donner coups rendu totalement innéficaces pour deux raisons, les écailles épaisses et la boue qui avait rendu la tenue de l'arme totalement glissante au point qu'elle s'entailla profondement la main, Liliel perdi l'équilibre à cause des ruades du monstre visant à la désarçonner et sa dague tomba dans la boue *

*Dans sa chutte elle s'écrasa sur un objet dur et s'en saisie de sa main valide, Liliel tenta de se relever, mais sa main bléssait la fit couinner de douleur au point que malgré l'adrénaline elle ne parvenait pas à sérré les doigts, l'objet dur ramasser était la corne brisée du monstre alors si sa dague n'avait pas réussi la corne devrait parvenir a percé sa cuirasse, se levant avec difficulter et ignorant le temps qu'il lui avait fallu la louve appuya la paume de sa main blessait à la base de la corne casser et la tenant de sa main valide elle se retourna pour fonçer sur le monstre qui avait réussi à se libérer du tissu collant pour se battre avec les autres inconnue, visant son ventre la louve se rua et pour donner encore plus de force dans son coup pour tenter de percer Liliel joint le genou à l'acte et frappant de toute sa haine espérant atteindre le coeur arrachant un hurlement au monstre *

*Le choc fut rude et sa main craqua étrangement sous le coup de genou, une douleur foudroyante remonta dans tout son bras, mais la pointede la corne avait réussi à rentrer dans la cuirace et son envie de lui enfoncer plus encore lié à sa rage fit exploser sa magie, son bouclier se déploya et poussa encore plus la corne repoussant le monstre et surement aider d'une autre forces il roula sur le dos et l'emporta dans sa roulade, la louve eu seulement le temps de voir la queue massive du monstre faire une rotation et de lever le bras pour se protéger, l'impact fut rude et les pointes de sa queue finirent de lui briser l'avant bras, lui perforant le ventre et dans le choc son oeil gauche fut entailler*

*Le choc l'envoya valdingué dans la boue roulant comme une poupé de chiffon pour ce faire arréter par une personne, son crane vint malheureusement heurtait le nez de l'intello qui craqua, en plus de son bras une nouvelle douleur éffarante se fit ressentir au niveau de son ventre, tenant toujours la corne qui se trouvait...au centre de sa douleur dans le bas du ventre et ....plantait en elle, la louve avait froid, l'adrénaline retombant rapidement, le goût du sang remonta dans sa bouche, mais son analyse de sa situation fut courte en effet un éclair leur tomba dessus, venant du monstre ou du ciel impossible de le savoir avec sa vision amoindri en plus d'avoir fermer les yeux, la foudre visa la pointe métallique de l'arme de celle qui venait de se faire casser le nez Liliel fut surprise que sa magie s'active a ce moment, son instinct sûrement *

*Bouclier ou pas le choc fut si violent qu'elle ressentie la force électrique à travers tout son corps, le souffle coupé Liliel senti la totaliter de ces forces la quitté, tremblant comme une feuille, ces penser tournait vers son frère surement en train de s'éteindre tout comme elle, la vision de son seul oeil restant devint floue et la louve sombra dans le noir, parvenant encore à entendre le sifflement et un brouhaha constant, la pluie s'infiltrant en elle par sa froideur et l'odeur de son sang, elle fut secouée comme porter ou trimbaler maladroitement, des cris furent entendu ou dans un autre ordre, elle ne savait pas, Liliel était totalement perdu, mais une chose fut sur a cent pourcent, elle entendit le hurlement d'agonie du monstre, la louve était enfin vengée et perdit conaissance avec la seule penser de son petit frère *
Revenir en haut Aller en bas
Nahalia Wissen
avatar
Messages : 27
Points Magiques : 32
Date d'inscription : 19/04/2017
Age : 28
MessageSujet: Re: chasse au monstre caribou ou a la louve?   Jeu 1 Juin - 14:16

Au milieu d'un champ de récolte non loin d'un village.

-Nahalia, il a qu'un œil, dégommes le !
-Plus facile a dire qu'à faire...

Un combat d'une violence inouïe.

-Refais ce que tu viens de faire !

Faisait rage. 

Une fureur équivalente a celle du tonnerre s’abattant sur eux... Une situation aussi glissante et dangereuse que la boue recouvrant le sol. La bibliothécaire s'élança une nouvel fois son arme en main, se séparent des autres et commençant a tourné autour de l'abomination de Zeus cherchant de ses yeux vifs la moindre faille a exploité. Mais malgré ses efforts et celle de ses compagnons, un homme chat et... Une humaine ? Une démone ? Ou alors le résultat d'une de, c'est ancienne expérience scientifique que l'on appeler chimère ? Cela existait encore dans ce monde ? Non, elle n'avait pas le temps de se poser toutes ses questions, elle ne devait pas se perdre. Le moindre relâchement signerait sa fin et son trépas.

Aucune pensé aucune émotion juste le calme latent avant un nouvelle détonation et pourtant malgré tout ses efforts, elle la sentait au plus profonde d'elle. Les griffes de sa malédiction attendant le moindre signe de faiblesse pour s'abattre sur elle. Le combat s'éternisait et cela comparer au zinogre les désavantagé. Combien de temps, encore, pourraient ils tenir ainsi ? Plus que trois balles dans le chargeur, elle s’arrêta et claqua des doigts pour faire apparaître son grimoire. Elle avait besoin de plus de balles magiques ! 

-Nahalia attention ! 

Malgré les apparences et l'acharnement dont il faisait preuve sur ses compagnons le monstre ne l'avait pas oublier loin de là. Depuis qu'elle avait brisé sa corne, il ne lui avait plus laissé la moindre ouverture et maintenant que c’était elle qui lui en offrait une. il compter bien en profité exécutant un bond prodigieux esquivant un coup de pied de Mira et passant au-dessus d'elle au passage le monstre se chargea en énergie et la relâcha sur elle sans états d’âme. Son grimoire ouvert, la main plongée dans sa rune, elle ne pouvait pas se mouvoir pour tenter d’esquiver telle étais la faiblesse de sa magie lente et inappropriée au combat. Elle ferma les yeux en serrant les dents se préparent mentalement a devoir encaissé le choc, mais Melgreb arriva sur elle et s'interposa encore haletant de sa course pour absorber la décharge et la renvoyé sous forme d’énergie pur en direction du monstre qui esquiva d'un saut sur le côté en tournant sur lui-même laissant apparaître Mirajane qui eut tout juste le temps a son tour de se jeter au sol pour esquiver l'attaque magique. Le neko prononça une excuse à l'intention de Mira et s’apprêta a lancer une nouvel salve, mais Nahalia l'en empêcha faisant tournoyer son fusil dans ses mains, elle lui faucha les jambes avec la crosse de son arme avant de lui attraper le col et de finir de le mettre au sol se baissant a son tour. 

-Mais enfin qu’est-ce que tu...

Il n'eut pas le temps de continuer et elle n'aurait de toute façons pas eu le temps de répondre en tournoyant le monstre n'avait pas seulement fais qu’évité, mais aussi lancer sa queue pour une attaque sournoise dans leur direction. Les yeux brillants de magie, elle plaça d'une main experte la balle qu'elle venait de sortir de son grimoire et mis l’appendice en joue en inspirant et psalmodiant d'une voix claire.   

-Repousse et protège, Melforce !


Elle tira ce qui généra une bourrasque de vent qui heurta la queue de plein fouet et la dévia juste assez pour qu'elle ne frôle que leur tête. Melgreb en profita pour envoyer une décharge dans le flanc de la créature que Mira enchaîna d'un coup de pied ravageur au même endroit faisant reculé la créature qui hurla de frustration . La jeune mage se redressa et tendit la main au jeune neko pour l'aider à se relever .  

-Il n'est pas stupide et se méfie vraiment de moi ça va être compliqué de réussir a crevé son œil et je n'ai pu récupérer que deux balles magiques de type vent de mon grimoire, il ne m'en reste donc plus qu'une.

Elle lui montra une balle en verre brillant d'un faible éclat vert ses yeux ne quittant pas Mira et le Zinogre se préparent à la seconder si besoin le souffle court et haletante. 

-Bref, je vais devoir compter sur vous pour une ouverture... Bonne chance ça ne sera pas facile. 
 
Elle s'éloigna au pas de course sans lui laisser le temps de répondre recommençant a tourner autour de la bête en gardant une distance raisonnable. Elle glissa posant un genou au sol et mettant le monstre en joue s’apprêtant à faire feu quand un mouvement du coin de l’œil la dérangea, elle quitta le monstre des yeux et resta un bref instant interdite en voyant que l'esclave avait quitté son abri pour charger... Le monstre ?!

 Non mais qu'elle mouche l'avait piquer celle-là ! Elle devait éviter la catastrophe ! Elle mit rapidement la fille en joue et tira devant ses pieds pour la faire reculer sans résultat, elle venait de tirer sa troisième balle qui venait carrément la recouvrir de boue sans même qu'elle semble le remarqué et la bibliothécaire jura. Mira et Melgreb semblèrent vouloirs intervenir eux aussi, mais le monstre prenait déjà beaucoup de leur temps et ils restèrent interdits en voyant la frêle jeune fille jeter son manteau au visage du prédateur et lui grimper dessus. 

Le jeune mage quitta la scène horrifiante des yeux et se força à réagir plongeant sa main dans sa sacoche de balles a la ceinture. Le monstre était aveuglé, elle avait enfin une ouverture ... C’était dangereux, elle risquer de blesser la jeune fille si elle se louper et Melgreb et Mira devaient avoir cessé de se battre pour cette raison, mais... Elle tira un clip de six balles normal tira la culasse et les enfonça dans la chambre sa balle de type vent coincé entre ses lèvres et se prépara a tirer quand le drame se passa. Pour la bibliothécaire se fut comme si la scène se passer au ralenti l’énorme queue du monstre s'abattant sur Liliel pour l'envoyer rouler plus loin. Elle était la seule à pouvoir agir même si c’était stupide ! Elle cracha la balle et la rattrapa dans sa main libre en le serrant fermement ses yeux brillant faiblement et incanta à toute vitesse.

-Aussi légère qu'une plume emporte moi de ton vent pour que je puisse l'atteindre fonce Silfarion ! 

Elle brisa la balle et une bourrasque de vent tournoya autour d'elle se sentant beaucoup plus légère, elle s'élança à une vitesse assez grande parvenant a se mètre dans la trajectoire de Liliel pour essayer de l’arrêter. À cet instant n'ayant pas eu le temps de réfléchir, elle fit trois erreurs. La première était que le sort était encore actif, elle ne pesait donc presque rien. La deuxième fut qu'elle est sous-estimée la force, du coup, car elle se retrouva purement et simplement souffler quand elle essaya de l’attraper. Et la troisième... 

Bordel qu'es qu'elle avait la tête dure ! Elle n'avait rien pu faire pour empêcher ça et a présent, le mal était fait. Elle roula au sol en gardant la louve contre elle le nez en sang, et la douleur lui fit perdre sa concentration . Un flot de différentes émotions telles que la peur et la colère se déversèrent en elle. Telle une tempête insoutenable qui termina de briser les chaînes retenant sa malédiction le choc fut terrible elle en perdit sa respiration et suffoqua un bref instant avant de... Hurler... Hurler de désespoir et de douleur se tortillant telle une bête a l'agonie réclamant un mort rapide. 


La vison trouble, les oreilles sifflantes. Elle n’arrivait plus à comprendre ni discerné ce qui se passer a coté d'elle seule la douleur comptais seul la douleur l'accompagné. Changeant son sang en acide et transfomant les gouttes s’abattant sur elle en aiguilles . Elle parvint à prononcer toutefois tout bas dans souffle chaotique un murmure a l'adresse de la nature et de son bourreau...

-Je veux mourir...
-Na**lia  ! **prend *oi  ! Nahalia  !

Une voix ? Un bruit, elle avait du mal à comprendre... Mais cela devenait insistant...au prix d'un grand effort, elle parvint à se focaliser dessus et émergé petit à petit reprenant pied a la dure réalité. Quand elle parvint enfin à se redresser le combat contre le Zinogre semblé avoir pas mal évolué . Mira et Melgreb l'affrontant sans relâche pour l’empêcher de fondre sur eux. Elle crut voir le Neko rassuré de la voir se relever et lui hurla en esquivant de justesse un coup de griffe. 

-Prends-la et file la mettre à l’abri, elle va mal. Nahalia  ! 

Elle baissa les yeux et resta interdite en voyant la femme louve à ses pieds, ce fut encore une fois Melgreb qui la réveilla pour qu'elle agisse. 

-File, on te couvre ne t’inquiète pas !  

Réunissant son courage et le peu de force qu'elle avait la jeune bibliothécaire se releva passant son fusil dans son dos et attrapa Liliel par les aisselles pour commencer à la traîner vers la grange. Ne regardant pas le monstre et se parlant a elle-même pour se donner un peu de force et de courage pour ne pas l'abandonner. 

-Bon sang en plus d'avoir la tête dure, tu es lourde sac a puce. Pourtant, tu as l'air de rien avoir dans le crâne ! Non mais bon sang chargé un monstre pareil de la sorte ! Pas étonnant que tu finisses comme ça ! …. Bon sang, mais tu es vraiment lourde

Après un temps qui lui sembla vraiment long elle parvint à se glisser dans la grange et referma la porte derrière elle se coupant autant que possible du combat faisant rage a l’extérieure, et déposa sa victime du mieux possible dans un coin remplie de paille avant de se laisser tomber a son tour haletante en claquant de doigts pour faire apparaître son grimoire. 

Sa peau était en feu et en plus, elle était aussi bien épuisée physiquement que mentalement, pourtant, elle ne pouvait pas se permettre de se reposer. Elle se boucha une narine en gémissant et souffla fortement pour dégager un peu de sang et pouvoir respiré normalement. 

-Bon surtout resté calme et faire les choses dans l'ordre déjà le blessé non...

Elle plongea la main dans la rune de son grimoire en pensant a l'objet qu'elle voulait et en tira une corde épaisse et solide. Elle s’apprêta à la ligoter, mais les blessures aux poignets la frire hésité un bref instant avant qu'elle ne se ressaisisse.

-Ne m'en veux pas, c'est pour ton bien crois moi, je ne veux pas te voir de nouveaux essayer d'affronter cette chose.

Elle l'attacha donc solidement à une poutre et entrava aussi ses chevilles au cas où. C’était dangereux, elle le savait si le monstre parvenait à venir ici elle n'aurait aucun moyen de s'enfuir. Mais elle n'avait pas le choix. Elle n'avait pas le temps de penser à une autre solution. 


Elle regarda plus attentivement les blessures de la louve et grimaça de simples bandages ne suffirait pas alors... Elle n'avait pas le choix encore une fois. D'un air résigné, elle plongea une nouvelle fois la main dans sa rune et la retira avec trois balles en verre brillant d'une forte lumière bleu a telle point que toute la grange en était éclairée et que le mage en était presque ébloui.

-J'en ai plus que trois...

Les larmes lui montèrent aux yeux ses balles majeures étais précieuse et faite de matériaux rares de son monde d'origine. Elle n'était pas sûre de pouvoir en refaire ici, elle serra une des balles fortement dans sa main et prononça son incantation le plus calmement et clairement possible.

-Par la grâce du torrent, soulage-moi de mes tourments, aide moi, Naudiz !

La balle dans sa main se liquéfia et un cercle de rune de couleur turquoise se généra sous elle faisant dégagé de le fumé des égratignures et de son nez endommagé peu après elle poussa un soupir de bien-être sans la moindre trace de blessure ou de sang sur elle. La voilà de nouveau sur pied. 

Elle attrapa la deuxième balle et répéta l’opération cette fois pour la louve au vu des blessures qu'elle avait cela prendrais plus de temps, mais sa vie n'était plus en danger. Elle se leva et rangea la dernière balle satisfaite et s’apprêta sortir pour aider les autres quand un petit bruit semblable a un faible couinement attira son attention

Elle se dirigea vers un petit tonneau et souleva une toile pour découvrir le petit louveteau qu'il refermé. Elle jeta un bref regard à Liliel encore inconsciente et souleva doucement l'animal en le prenant par la nuque. Elle le secoua un peu... Aucune réaction, elle posa alors son oreille contre son ventre avant de le poser au sol et de l'ausculter doucement. Il respiré encore faiblement, mais avait plusieurs cotes brisées à ce rythme, il ne tiendrait plus très longtemps... Elle porta son attention vers la porte puis vers la louve et son petit frère et soupira.

-Et flûte...

Elle utilisa sa troisième et dernière balle de soin sur le petit animal non sans verser une larme et le déposa au côté de sa maîtresse et les recouvrant d'un peu de pailles. Elle se redressa et tituba sa vision se brouillant un bref instant. Elle avait utilisé beaucoup d'énergie pour ses incantations et avait atteint sa limite. Le plus sage aurait étais de se reposer, mais elle n'avait pas le temps et se dirigea d'un pas sure vers la porte pour essayer de seconder Melgreb et Mira en espérant qu'il ne soit pas déjà trop tard.

(Hrp : désolé pour le retard, n'hésitez pas a me mp pour toutes modifications )
Revenir en haut Aller en bas
Rawen
avatar
Messages : 20
Points Magiques : 87
Date d'inscription : 09/03/2017

Weekly Sorcerer
Guilde: Aucune
Mage de Rang: B
Orientation Sexuelle: Sans expérience, à découvrir
MessageSujet: Re: chasse au monstre caribou ou a la louve?   Dim 18 Juin - 20:42

- Refais ce que tu viens de faire !

Facile à dire... Bon, oui, dans le fond, absorber l'énergie, la rejeter pour attaquer, c'est facile à faire, pour moi. Mais au milieu du combat, ça l'est moins. Il me faut avant tout esquiver les attaques de ce gros bestiau. Savoir où sont mes partenaires de combat, pour ne pas me mettre dans leur champ de tir. Ou pour leur apporter un soutien au bon moment. Simplement refaire une attaque n'est donc pas si facile, et je cherche le bon angle, une sphère lumineuse apparaissant entre mes mains. Je plisse les yeux, j'entrevoie où mon précédent coup a porté, mais le monstre ne cesse de bouger et de rugir. Je pose un genou à terre et décoche mon tir... Une fraction de seconde trop tard !

Le montre a bondi, je tourne la tête pour en connaître la direction...
- Nahalia attention !
C'est pas vrai... Non contente de changer de bord d'un simple saut -mais comment cette masse peut elle bondir si loin ??- ce [auto-censuré] de monstre se charge en foudre. Je bondis sans hésiter et cours au plus vite, car je sais ce que ce crépitement annonce. Mais je donne tout ce que j'ai, car le délai est très court et Nahalia n'était pas proche de moi. Une bonne impulsion me place en l'air, sur la trajectoire de la foudre, que j'absorbe de nouveau... Bon sang, il ne faudrait pas qu'il en envoie de trop, je vais être en surcharge, et honnêtement, je ne sais pas ce qui pourrait se passer !

J'arme une nouvelle fois mon attaque, sans prendre de gants : le monstre est fort, sensible à mes coups, et j'ai une importante réserve d'énergie. Je ne vais pas me retenir, j'ai rarement la possibilité d'attaquer à pleine puissance. La sphère vole vers lui, mais il se dérobe. Commencerait il à anticiper nos attaques ? Je baisse les oreilles en voyant mon tir aller droit sur la... heu... sur la chasseuse ailée. Même si ce n'est pas une alliée, elle se bat avec nous. Une pensés, un geste, et ma sphère disparait juste à temps.
- Ahhhh... Gomen, désolé, je... heu... bon, on continue !
Mon prochain tir ne doit pas rater notre ennemi, j'arme de nouveau mes bras et... je me fais faucher par Nahalia.
- Mais enfin qu’est-ce que tu...

La grosse queue du monstre qui passe à quelques centimètres répond à ma question. Il s'en est fallu de peu pour que je connaisse le sort des balles de golf, et je me retrouve allongé sur le dos. Non, je ne retombe pas toujours sur mes jambes, je ne suis qu'un demi-chat ! Je n'ai pas le temps de remercier, Nahalia repousse la grosse bête d'un sort de vent, et m'offre la possibilité d'attaquer son flanc. La... notre partenaire volante en profite également. Nahalia me tend une main pour m'aider à me relever.
-Il n'est pas stupide et se méfie vraiment de moi ça va être compliqué de réussir a crevé son œil (..) Bref, je vais devoir compter sur vous pour une ouverture... Bonne chance ça ne sera pas facile.

Oui, je l'avais bien remarqué, ce monstre est bien plus intelligent que ce que j'avais espéré. J'envoie une dizaine de traits tout en courant, afin de concentrer l'attention sur moi. Je ne connais pas les intentions de notre alliée ailée, et se concerter n'est pas facile. J'esquisse un sourire en voyant le monstre se tourner vers moi et m'immobilise soudainement, n'en croyant pas mes yeux. L'hybride louve que j'ai mis à l'écart est en train de bondir sur le monstre, et... rien. Elle n'a fait qu'effleurer le cuir résistant et le monstre énervé lui donne un coup de queue, transformant la louve en balle de golf. Je vois Nahalia s'envoler littéralement pour intercepter la l'hybride. Mais les deux demoiselles chutent brutalement ensembles. Je me concentre et envoie une bonne vingtaine de traits contondants.
- Eh la haut, occupe le une minute !

Je me précipite vers les deux demoiselles à terre pour m'assurer de leur état. Si la louve est inconsciente, Nahalia n'est apparemment que groggy. Je la secoue en lui parlant
- Nahalia ! ... .... Nahalia ! Reprend toi ! Nahalia !
Je désigne l'hybride louve.
- Prends-la et file la mettre à l’abri, elle va mal. Nahalia !
Je dois encore secouer la bibliothécaire.
- File, on te couvre ne t’inquiète pas !
Elle se met enfin en route vers un abri, trainant la louve... J'espère qu'elles pourront se reposer. Bon, il faut en finir maintenant ! Je ressort et fonce vers le monstre.
- Eh la haut, on est en solo maintenant ! Son oeil, son flanc, faut en finir !

Le monstre est blessé sur un flanc, et son oeil est un point faible, mais il ne va pas nous les offrir. Revenons à une technique simple : concentrer les attaques sur une zone afin qu'il la protège et s'acharner alors sur l'autre. En continuant en alternant sur ces deux zones, on devrait vite en avoir raison. Je dois rester mobile en faisant attention aux volte face dont ce monstre est capable, et pour assurer la sécurité de notre alliée ailée, mes tirs ne seront que horizontaux, au pire de haut vers le bas. Je commence à tirer des sphères explosives sur son flanc.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: chasse au monstre caribou ou a la louve?   

Revenir en haut Aller en bas
 
chasse au monstre caribou ou a la louve?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Deuxième Partie Mission,Privé Atios] La chasse au monstre et ouverte !!!
» Episode spéciale chasse au monstre: le corbeau et le renard
» [Mission: Chasse Aux Voleurs] Une Equipe Hors Du Commun ~ La Louve & Le Samouraï ~
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Chasse entre mère et fille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail RPG :: v2-
Sauter vers: